Fleurs

Fleurs d'extérieur


Fleurs d'extérieur pour décorer le jardin


Le choix des fleurs d'extérieur, que ce soit pour embellir un balcon ou une terrasse, ou pour décorer un jardin, est souvent très compliqué: non pas parce que l'éventail des options pour faire votre sélection est restreint, mais au contraire parce qu'il faut compter, comme on dit, avec l'embarras du choix, telles et tant sont les espèces sur lesquelles il est possible de viser. Il est à noter, en outre, que les fleurs et les plantes doivent être cultivées en tenant compte, tout d'abord, de l'exposition du soleil au sol ou au balcon: car, en effet, il existe des plantes qui résistent parfaitement aux rayons du soleil et les plantes qui, d'autre part, tolèrent difficilement les premières augmentations de température, il convient de connaître en profondeur la fleur pour laquelle on a opté. Bien entendu, il ne faut jamais oublier que l'aménagement d'un jardin ou la décoration d'un balcon est avant tout un plaisir, et ne doit pas devenir une obligation ou une tâche à respecter à contrecœur. Beaucoup mieux, donc, pour laisser libre cours à la créativité et à l'imagination, en combinant différentes couleurs et fleurs selon vos goûts, créant des compositions vivantes et chromatiquement spectaculaires.

Fleurs à exposer au soleil




En particulier, pour les terrasses et balcons exposés au soleil, les fleurs d'extérieur recommandées sont la mini-surfinia (également appelée million de cloches), l'angélonie, la diascia, la lobularia maritima (également connue sous le nom d'alyssum annuel), les bidens, l'argyranthemum, la lantana camara, le muflier, le brachycome iberidifolia, l'euphorbia marginata, le convolvulus cneorum, le coreopsis, le convolvulus sabatius, la lavande, la lantana sellowiana, la lobélie, la laurentia axillaris, l'étoile de oro, le géranium, le gazania, le gaillardia, le zinnia, la verveine, le plumbago, la marguerite africaine, le pétunia, le mesembryanthemum delosperma cooperi, le sanvitalia, le nasturtium, le thymophylla tenuiloba, le pentas lanceolata, le nicotiana, sauge ornementale, portulaca et salvia splendens. Il est important de ne pas oublier que pour fleurir, les plantes saisonnières ont besoin d'une aide constante, représentée par une dose non excessive de fumier, à verser dans les jardinières et d'un engrais liquide spécifique pour les plantes à fleurs à utiliser pendant les mois chauds. Quant aux plantes feuillues et accompagnantes qui résistent bien au soleil, on met en valeur le thym, la cineraria maritima, le sedum, la dichondra argentea, l'acorus ogon, la santolina, la pomme de terre américaine, le nom rampant , muehlenbeckia, carex panaché, helichrysum petiolare et lierre panaché. En revanche, pour les sols et les balcons semi-ombragés, torenia, fuchsia, marigold, surfinia, capucine panachée, coleus, nemesia, mountain daisy, lobelia, campanula, sont particulièrement indiqués fleurs de verre, impatiens, héliotrope, chelone obliqua, bégonia, agate, calceolaria, agatea et bacopa. Parmi les feuilles et les plantes qui l'accompagnent, en revanche, il convient de mentionner la tradescantia (également connue sous le nom de zebrina), l'hosta, les asperges, la cineraria maritima, le bégonia rex, le petit hebe , le liriope panaché, la résine, le peperomia, l'oxalis regnelli, le strobilanthes dyerianus, le lysimachia nummullaria aurea, le glechoma hederacea variegata, le lamium et l'ophiopogon planiscapus.
Il faut préciser que le choix des fleurs doit être fait en tenant compte également du type de sol dans lequel elles seront destinées à pousser. Dans le cas où la culture en pot est privilégiée, il n'y a pas de problème, en ce sens que le terreau unique peut être rendu plus acide ou basique selon les besoins, et enrichi si besoin en nutriments. La situation de la culture en pleine terre est différente: dans ce cas, en effet, il ne faut pas adapter le sol aux fleurs, mais les fleurs au sol. En bref, nous devons acheter et planter uniquement des fleurs qui pourront pousser luxueusement dans ces conditions.

Fleurs d'extérieur: irrigation




Un autre aspect sur lequel il convient de faire attention concerne l'administration de l'eau: étant donné que chaque plante présente des besoins spécifiques, il ne faut jamais oublier une règle générale, qui s'applique à toutes les espèces: et c'est qu'elle est meilleure pour les fleurs (mais elle vaut aussi la peine pour les plantes grasses, bonsaï, etc.), avoir moins d'eau que plus d'eau que nécessaire. Une irrigation excessive empêche en effet le sol de s'écouler comme il le faudrait, et donc de faire s'écouler l'eau; le risque est que des stagnations d'eau se forment qui pourraient donner lieu à des situations désagréables (par exemple, des infections fongiques provoquées par une humidité excessive qui risquent d'endommager les racines des fleurs provoquant la pourriture). Le problème est d'autant plus accentué dans les fleurs cultivées dans des pots en plastique, tandis que celles situées dans des pots en terre cuite peuvent compter sur la haute respirabilité garantie par ce matériau, qui favorise une évaporation assez constante.
Enfin, un dernier aspect à considérer est les attaques possibles portées par les insectes et les parasites: l'action des tétranyques rouges, des cochenilles et des pucerons peut être contrecarrée simplement en utilisant des produits antiparasitaires spécifiques, qui peuvent être trouvés dans n'importe quel jardin centre. Les taches blanchâtres que ces "ennemis" pourraient éventuellement laisser à la place peuvent être éliminées avec une solution d'huile de lin.